Les Chiens de race Carlin

La santé du Carlin : La réponse aux principales questions

10 astuces pour avoir un carlin en bonne santé

Quand il s’agit de la santé de votre carlin, tout comme les autres chiens, les choses peuvent mal se passer. Malheureusement, certaines sont inévitables, vous ne pouvez pas changer le destin. Mais il y a des choses, évidentes pour certaines et un peu moins pour d’autres, que vous pouvez faire pour augmenter les chances que votre carlin soit en bonne santé et passer ainsi de longues et heureuses années en compagnie de celui-ci. Nous vous conseillons tout de même de souscrire à une assurance santé pour votre chien

  1. Faites attention au poids de votre carlin : Beaucoup de monde pensent que le carlin est un chien supposé être gros mais ce n’est pas le cas. Sous son air un peu rondouillet se cache un petit chien musclé et solide. Malheureusement, le carlin est un chien très gourmand et il prend facilement du poids. Ne lui donnez donc rien à manger à table (restes, etc..), utilisez de la nourriture sèche si possible (croquettes) et évitez la nourriture en conserve, limitez les friandises et consultez votre vétérinaire pour savoir exactement quelle quantité de nourriture votre chien doit manger.
  2. Faites faire de l’exercice à votre carlin : Le carlin passe une grosse partie de la journée à dormir et même si c’est normal, ça ne veut pas dire qu’il doit toujours dormir. Le carlin a besoin d’un peu d’exercice quotidien, d’une part pour qu’il se dépense et garde son poids idéal et de l’autre parce que c’est bon pour son cœur et sa santé en général. Maintenant, faire de l’exercice ne signifie pas de sortir et courir avec votre carlin mais de marcher avec lui tout simplement. Faites donc attention à sa respiration et sa façon de marcher, et ne le poussez pas au-delà de ses limites. Si il ralentit ou respire plus difficilement que d’habitude, il est temps d’arrêter.
  3. Gérez l’éternuement inversé : L’éternuement inversé (ou reverse sneezing) peut se produire chez n’importe quel chien mais les crises sont beaucoup plus fréquentes chez les petits chiens à museau court. Le propriétaire peut penser que son chien est en train de mourir et d’étouffer quand ça se produit. Heureusement, l’éternuement inversé n’est pas dangereux et il existe divers astuces pour soulager votre chien lorsqu’il subit une crise. Plus d’informations sur l’éternuement inversé.
  4. Protégez votre carlin des parasites : Les puces et les tiques ne sont pas vos seules préoccupations. Vous devez aussi tenir compte des vers, tels que les ascaris ou ankylostomoses. Pour le protéger de ces divers parasites, la meilleure chose à faire est de consulter votre vétérinaire et de lui en parler.
  5. Faites attention au coup de chaleur : Carlin et chaleur ne font pas bon ménage. Surveillez le quand il fait chaud et évitez qu’il soit trop exposé au soleil et à la chaleur. Faites en sorte qu’il ait toujours de l’eau fraîche à sa disposition. Plus d’informations sur le coup de chaleur.
  6. Clôturez votre jardin : Si vous possédez un jardin, clôturez le. Le carlin est un chien très curieux, affectueux et téméraire par moment. Il suffit d’une voiture qui passe, d’une personne, d’un autre animal et votre carlin risque de se faire renverser, de se faire attaquer ou de se perdre. Sans compter que c’est une cible facile pour les kidnappeurs de chiens.
  7. Gardez votre carlin en laisse à l’extérieur : Pour les mêmes raisons citées dans le point 6, vous devez gardez votre carlin en laisse une fois à l’extérieur. Il est préférable d’utiliser un harnais qui est un accessoire indispensable.
  8. Nettoyez les plis de sa peau autour de son visage : Les rides qui parcourent la face de votre carlin sont un parfait nid douillet pour les bactéries. Prenez soin de nettoyer entre chaque pli régulièrement afin d’éviter la prolifération des bactéries et infections. Des solutions de nettoyage pour animaux de compagnie ou des lingettes pour bébé sont parfaites pour le nettoyage de ces zones.
  9. Prenez soin des dents de votre carlin : Un carlin avec des dents saines digérera mieux sa nourriture réduisant ainsi les risque de blocages intestinaux ou d’autres maladies intestinales. Une dent pourrie ou en mauvaise santé risque de créer des abcès qui peuvent provoquer tout une série d’infections  dont certaines peuvent être graves. Il existe ainsi divers accessoires (dentifrices, brosses à dents, etc..) ainsi que des friandises ( Dentastix par exemple) pour prendre soin de la dentition de votre carlin.
  10. Passez du temps avec votre carlin quotidiennement : Comment puis-je suggérer qu’il existe une seule personne sur cette planète qui ne donne pas assez d’attention quotidienne à son carlin? Impossible! Et bien si. Même si il est habituellement difficile de résister à la tentation de s’occuper de son carlin, il nous arrive parfois de nous laisser submerger par certaines choses de la vie: crises familiales, problèmes au boulot, pas assez de temps de la journée, etc… Lorsque vous êtes débordés, rappelez vous que vous avez un adorable carlin qui ne demande qu’à vous remonter le moral, ou vous rendre simplement plus heureux que vous l’êtes déjà. Non seulement vous remonterez le moral de votre carlin en vous occupant de lui mais vous remonterez aussi votre propre moral. Peu importe votre humeur et peu importe à quel point vous êtes occupés, faites en sorte de toujours consacrer une partie de votre temps libre pour votre carlin.  Jouez avec lui, promenez vous avec lui ou parlez lui tout simplement: les carlins aiment presque autant votre voix que la nourriture ;-) .  Le carlin a besoin d’attention pour être heureux, et un chien heureux vit plus longtemps. C’est aussi simple.

Qu'est ce que l’éternuement inversé aka « reverse sneezing » ?

Les carlins sont très prisés pour leur museau court et leur face plate qui leur donne une apparence originale et appréciée chez certaines personnes. Malheureusement cette particularité physique leur cause certains problèmes et l’éternuement inversé (appelé aussi « reverse sneezing ») est un soucis commun chez cette race.

Alors que l’éternuement est l’expulsion rapide d’air venant du système respiratoire, l’éternuement inversé est simplement le contraire: l’inhalation rapide d’air dans le système respiratoire. Habituellement lorsque qu’une crise arrive, le chien stoppe toute activité et se cambre en faisant un bruit particulier: une sorte de ronflement ou de raclement de gorge. Leur trachée devient plus étroite et il est alors plus difficile pour votre chien d’obtenir une quantité d’air suffisante dans les poumons. En conséquence, il peut se mettre à gonfler la poitrine à chaque fois qu’il essaie de respirer. La crise ne dure généralement que quelques dizaines de secondes et le chien reprend son comportement normal immédiatement après celle-ci.

Le propriétaire qui n’est pas préparé à l’éternuement inversé peut se mettre à paniquer et penser que son chien est en train de s’étouffer et de mourir. Certaines personnes se sont déjà précipités en panique chez leur vétérinaire d’urgence en plein milieu de la nuit pour cette raison. Soyez rassurez, l’éternuement inversé n’est pas dangereux et n’a pas d’effets néfastes. Notez que l’éternuement inversé peut être observé chez n’importe quelle race de chien, petit ou grand, mais est plus fréquent chez les brachycéphales.

Les causes de l’éternuement inversé

La cause la plus fréquente de l’éternuement inversé est une irritation du voile du palais ou de la gorge. Tout ce qui irrite la gorge peut provoquer ces crises, y compris:

  • manger ou boire
  • l’excitation
  • l’exercice
  • un corps étranger coincé
  • tirer sur la laisse
  • un virus
  • une allergie (pollen, etc..)
  • acarien (pneumonyssoide caninum)
  • parfum ou autres irritants (produits ménagers chimiques par exemple)

Si les crises sont anormalement fréquentes, rendez visite à votre vétérinaire. Un examen plus poussé devra être pratiqué pour déceler le problème, si il y en a un, et trouver un traitement adapté à la situation.

Stopper les crises d’éternuement inversé

La plupart des crises ne durent que quelques instants mais au cas où celles-ci durent plus longtemps, vous voudrez peut-être intervenir pour soulager votre chien. Il existe plusieurs façons de stopper ces crises, je vous conseille de les essayer toutes et d’utiliser celle qui fonctionne le mieux avec votre carlin :

  • Bloquez ses narines brièvement pour l’obliger à respirer par la bouche et le faire avaler ce qui aura pour effet de faire disparaître l’irritation.
  • Masser doucement sa gorge peut aussi le soulager.
  • Présentez lui de l’eau. Boire peut faire partir l’irritation.
  • Ouvrez délicatement les mâchoires de votre chien et tirez doucement sur la langue.

L’effet est presque instantané et votre adorable carlin vous en remerciera, j’en suis certain.

Est-ce que le chien rêve? De quoi rêve-t-il?

Vous avez certainement déjà observé votre chien durant son sommeil et vous êtes demandé si celui-ci rêvait. Et bien la réponse est oui, tout comme l’être humain, le chien rêve. Cependant ses rêves sont beaucoup plus courts et plus intenses que les nôtres.

Certains chercheurs ont surveillés l’activité du cerveau du chien pendant son sommeil grâce à un électroencéphalogramme et ont remarqués qu’elle était semblable à celle de l’être humain. Comme nous, les chiens ont différentes phases de sommeil.

Durant la phase de sommeil paradoxale, leur respiration devient irrégulière, ils ont des mouvements oculaires rapides (MOR) et ils se mettent à rêver. Ils peuvent aussi pleurnicher, avoir les muscles qui se contractent, pousser des petits cris, retenir leur respiration pendant une courte période, frétiller des moustaches ou même bouger frénétiquement les pattes comme si ils étaient en train de courir.

De quoi le chien rêve t-il?

Evidemment vu qu’aucun chien ne nous a dit de quoi il rêvait, il nous est impossible de savoir exactement quels sont les rêves de ceux-ci. Nous ne pouvons donc que faire des suppositions. A priori, les chiens font à peu près le même genre de rêve que les humains: ils rejouent les activités quotidiennes qui mènent leur existence comme courir, chasser un chat, faire une ballade, manger etc…

Bien sûr, tout comme les humains, les rêves des chiens ne sont pas toujours très agréables et il arrive que ceux-ci se transforment en cauchemar.

Est-ce que tous les chiens rêvent de la même façon?

Des études ont démontrées que la taille influence la durée et la fréquence des rêves. Les chiens de petite taille rêvent plus fréquemment que les grands chiens. Les chiots eux rêvent encore plus souvent que la moyenne : c’est parce que leur cerveau traite une énorme quantité d’expériences nouvellement acquises.

Si vous apercevez l’un des signes décrits plus haut lorsque votre chien dort, ne paniquez pas: il est certainement en train de rêver et si vous êtes réellement inquiet, il suffira de prononcer son nom pour le réveiller et ainsi vous rassurer. Néanmoins, je vous conseille de résister et de laisser votre chien dormir. Comme les humains, les chiens ont besoin de sommeil ininterrompu pour leur santé physique et surtout mentale.

Mon carlin perd ses poils. Que faire?

Beaucoup de personnes font l’erreur de supposer que le poil court du carlin signifie peu d’entretien. Ils n’ont aucune idée à quel point ils ont tort! Il est vrai que le carlin a les poils courts mais il en a aussi énormément et du coup quand le carlin perd ses poils, il en perd une tonne! Préparez vous donc à trouver des poils partout, dans chaque recoin de vos pièces, vos vêtements, votre voiture et à passer l’aspirateur plus souvent que d’habitude. Si vous n’êtes pas prêt à relever ce défi, il est peut-être temps d’envisager de choisir une autre race qui vous conviendra mieux.

Pourquoi le carlin perd autant de poils?

Le pelage du carlin beige est composé de deux couches différentes de poils. La première couche compose la toison du dessus mais il y a une deuxième couche plus fine en dessous. Ce sont deux couches épaisses ce qui explique la perte excessive de poils. Le carlin noir lui ne possède généralement qu’une seule couche, celle du dessus, et perd donc dans ce cas moins de poils. Certaines personnes pensent à tort que le carlin noir possède toujours une seule couche mais ce n’est pas le cas: certains en ont une seule et d’autres en ont deux.

Comment réduire la perte des poils?

Il n’existe qu’un seul moyen efficace pour limiter la perte de poils de votre carlin: un bon brossage régulier. Quelques coups de brosse rapides vont aider mais cela n’accomplira pas vraiment grand-chose. C’est pourquoi il vous faudra consacrer une petite partie de votre temps pour prendre soin de votre carlin.

Munissez vous donc d’une brosse de type « Furminator » et commencez la séance en le brossant à partir de la tête jusqu’au bout de la queue. Brossez ensuite les deux cotés et faites le rouler sur le dos pour brosser les poils sur son ventre. Heureusement le carlin adore quand on s’occupe de lui et ne s’opposera pas à toute l’attention que lui apporte cette petite séance de brossage. Après ce petit moment de complicité passé avec votre compagnon, vos vêtements risquent d’être couverts de poils. Prévoyez donc une brosse ou un gant anti-poils.

Ne rasez surtout pas votre carlin! C’est une très mauvaise idée et cela peut entraîner un déséquilibre de la température interne de votre chien. De plus, cela augmente le risque de coups de soleil et de morsures d’insectes.

Certes le carlin perd beaucoup de poils mais si vous l’aimez, vous devez aussi aimer tout les poils qui viennent avec, ça fait partie du lot!

Mon carlin ronfle. Est-ce normal?

On aurait pu aussi appeler cet article « Pourquoi mon carlin ronfle t-il plus fort que moi? ». Oui, le carlin ronfle. Il ronfle beaucoup même comme toutes les races de chien à nez plat: bulldogs, boxer, carlin, chow chow, boston terrier, shih tzu, King Charles spaniel et pékinois. Ces chiens ont subis une sélection génétique accentuant ce nez plat au fil des décennies causant différents problèmes et dont l’une des conséquences est le ronflement. Les chiens modérément touchés vont ronfler ou renifler tandis que les chiens sévèrement touchés auront une respiration bruyante qui peut provoquer des troubles respiratoires dans le pire des cas.

Mon carlin ronfle. Pourquoi?

Ne vous inquiétez pas si votre carlin ronfle! C’est tout à fait normal. Il y a plusieurs raisons à ce ronflement:

  • Les carlins ont des narines plus petites que la moyenne, ce qui leur pose plus de difficultés pour aspirer l’air dans leur cavité nasale. Les narines peuvent être plus facilement obstruées ce qui peut pousser votre chien à respirer par la bouche et avoir une respiration plus bruyante.
  • La palais d’un chien permet de fermer l’accès aux voies respiratoires lorsqu’il avale. Normalement il touche légèrement l’épiglotte. Chez un chien à nez plat, le palais est plus allongé et est beaucoup plus en contact avec l’épiglotte ce qui obstrue partiellement les voies respiratoires. L’obstruction devient plus importante pendant l’exercice.

Alors oui ces deux handicaps physiologiques rendent difficile la respiration, et si vous voulez le vérifier par vous-même, tentez cette expérience: pressez vos narines fermées de sorte qu’un quart de l’espace normal soit laissé. Gardez votre bouche fermée et imaginez vous en train de respirer de cette manière pour toute votre vie. Pas très agréable n’est-ce pas?

Que faire pour réduire ces ronflements?

  • Un peu d’exercice quotidien : une petite ballade de 30 minutes est suffisante.
  • Surveillez son alimentation : comme pour les êtres humains, l’obésité peut empirer les ronflements.
  • Soyez attentifs : si vous observez un changement dans sa respiration, une toux régulière ou un manque d’énergie, parlez en à votre vétérinaire. Si besoin, celui-ci pourra pratiquer différentes opérations chirurgicales pour faciliter la respiration de votre carlin.

N’oubliez pas que si vous achetez un carlin, vous achetez tout ce qui vient avec et donc les ronflements! Ce petit défaut n’est rien du tout comparé aux très nombreuses qualités de notre ami à 4 pattes.

Catégories

Auteurs